40e jour

20 avril : Le petit ténor

Troglodyte mignon


On pourrait lancer un nouveau dicton : « Quand les hommes se retirent, les oiseaux chantent ».

Confinés, les hommes ont dû se résoudre à se mettre pour un temps à l’écart.(…)
Et pour célébrer le tout, les oiseaux chantent. Ils n’arrêtent pas de chanter, dirait-on. (...) Que nous disent leurs chants ?
Ils nous appellent à la beauté. Ça n’intéresse pas très longtemps les hommes, la beauté, parce que ça n’a pas de prix, ça ne rapporte rien, ça ne “sert” à rien. Il n’y a rien à faire, juste à contempler. C’est cela qui est déroutant ; et c’est ça qui est beau.

François Garagnon, Jade et les sacrés mystères de la vie (extraits)