28e jour

8 avril : Croire en l’avenir

Ouette d’Egypte et ses oisillons


Ces oiseaux exotiques semblent bien se plaire au Parc.

Ils volent et se posent bien haut, ils peuplent les berges de chaque étang, et assurent même leur progéniture.
Les animaux ne se posent pas de questions sur l’avenir : ils l’assurent, en suivant leur instinct.
Dans ce cas, la descendance paraît assurée : 5 petits qui peupleront à leur tour le Parc ou voleront vers d’autre lieux.

Petit historique :
On en retrouve les premières traces dans les années 70. N’ayant pas, ici, d’ennemi naturel, leur population a augmenté assez vite.
Le problème, c’est qu’elles peuvent avoir des jeunes tout au long de l’année. Et, en période de nidification, elles se montrent très agressives.
Là où s’installe un couple d’ouettes, on ne trouvera pas d’autres espèces.

https://www.lesoir.be/art/%252Fpetit-a-petit-l-ouette-d-egypte-a-fait-son-nid_t-20051015-001J8S.html